A Propos

Ka-Nature, qu’est-ce ?

C’est une association, qui a pour but de partager les connaissances et savoir faire.

Le plus important à mes yeux c’est de se connaître soi-même, s’aimer soi-m’aime…..

Pour cela, je partage les outils qui m’ont été le plus utiles sur mon chemin, et mes expériences.

Donc, j’utilise le Human Design Systeme, l’Ayurvéda, les Fleurs de Bach, la Lithothérapie, le cycle Lunaire……afin de déconditionner lâcher tout ce dont nous avons plus besoin. Et retrouver le Ka.

Qu’est-ce que le Ka ?

En Egypte antique, le Ka désignait l’ensemble des énergies vitales animant les dieux et les humains, double partie de l’âme humaine qui se trouve à côté du corps.

Ka est un des 9 éléments constitutifs de la personne. C’est le double de la personne jouissant d’une vie propre, mais étant la reproduction exacte de la personne.

La traduction Grec : image, effigie, génie, double, caractère et attributs mentaux de la personne. C’est au Ka que s’adressaient les offrandes mortuaires dans les tombes et les pyramides.

La maladie selon mon point de vue

La maladie n’est pas le fait du hasard, elle est là pour traduire un dysfonctionnement dans nos énergies.
Notre corps nous avertit qu’il y a un problème et qu’il faut faire quelque chose pour retrouver notre équilibre. Ces bobos sont là pour ramener notre conscience dans notre corps.
Malheureusement depuis de nombreuses années, nous interprétons mal ces symptômes en les assimilant à un facteur externe ou interne bactéries virus… alors que c’est juste notre corps qui s’exprime en créant des troubles pathologiques.
Il est important d’être en recherche permanente de son équilibre, car tout est en mouvement et se transforme autour de nous, donc un jour notre équilibre sera ainsi et l’autre autrement, ce qui est aujourd’hui ne sera peut-être plus demain…
Toutes les incohérences entre le corps, l’âme et l’esprit provoquent des tensions internes, les non-dits relationnels, la non-acceptation des événements externes, l’indécision, l’alimentation dénaturée, les pensées négatives, le manque d’oxygénation, les croyances (idées préconçues, préjugés…) tout cela bloque les énergies et il y a un signal, comme par exemple une éruption cutanée, une bronchite… Si ces signaux ne sont pas écoutés, le mal peu devenir chronique ou d’autres symptômes apparaissent.
Dans la plupart des cas on va soigner les symptômes à la place de regarder plus loin, la cause. Il est utile de soigner les symptômes, si on va rechercher la cause réelle qui provoque la maladie.